By

Frida Kahlo, icône et artiste d’influence

À la découverte de la vie mouvementée de cette incroyable femme

Frida Kahlo était une peintre mexicaine mondialement connue. Née en 1907, elle jouera un rôle important dans le mouvement artistique mexicain de l’époque mais deviendra aussi une icône féminine des plus respectées.

Sa vie : sans son accident, rien n’aurait été pareil

Magdalena Carmen Frida Kahlo Calderon est née à Coyoacan, dans la banlieue de Mexico le 6 juillet 1907.

Frappée par la poliomyélite, Frida essuie bravement les moqueries des enfants qui la surnomment « la petite boiteuse », et dissimule sa jambe raide sous des pantalons. Elle apprendra une leçon importante : s’assumer est la meilleure des choses que l’on peut faire pour mener sa vie à bien.

Née d’un père photograph:e et peintre amateur qui ne néglige pas d’exprimer sa créativité, Frida suit ses pas et entame de brillantes études. Elle s’intéresse même à la politique dans l’objectif idéal de participer à l’émancipation du Mexique.

Dès son plus jeune âge, elle ne voulait pas suivre le même parcours que les autres femmes mexicaines, ayant un désir de voyager, d’étudier à la recherche de liberté et de plaisir. Elle débute alors son engagement dans le communisme.

Mais à l’age de 18 ans, le 17 septembre 1925, revenant de son école d’art, son bus percute un tramway, une barre de fer transperça l’abdomen de Frida. Fractures multiples de la colonne vertébrale et du pied, écrasement du pelvis : pendant les vingt-neuf années qui lui restent à vivre, la douleur ne la quittera plus… Ses jambes et surtout ses vertèbres subiront de graves séquelles. Cet accident sera donc le plus grand tournant dans sa vie.

Suite à ce terrible épisode, elle subira de très nombreuses interventions chirurgicales durant toute sa vie et restera souvent couchée dans son lit d’hôpital où un jour, elle décida d’installer un miroir au-dessus de son lit afin de peindre son reflet. C’est donc là qu’elle y peindra une grande partie de son oeuvre et ses plus de cent auto-portraits qu’elle réalisera dans sa vie.

Un exemple face aux épreuves

Frida Kahlo ne veut rien se refuser, féminine elle veut profiter de la vie comme elle l’entend ; elle rencontrera l’amour de sa vie pour qui elle dévouera son temps et à qui elle donnera tout son amour et son attention. De 20 ans son aîné, Diego Rivera n’aura pas d’enfant avec Frida mais profitera d’une belle vie avec elle.

Ils se marient alors le 21 août 1929 et s’installent à Mexico. Malheureusement, Diego ne tarde pas à la tromper. Le couple emménage à San Francisco à la suite du recrutement de Diego par la California School of Fine Art. Frida y viva bon nombre de déceptions amoureuses avec lui dont une fausse couche. Elle relatera d’ailleurs ce long chapitre de sa vie à travers de nombreuses œuvres (Le Lit Volant, Quelques petites piqûres).
En 1933, Diego Rivera songe à revenir au Mexique mais Frida quitta le foyer conjugal après avoir découvert que Diego avait une relation avec sa sœur Cristina. Elle décide de ne revenir qu’à la fin de cette relation. Ils se séparèrent donc puis se remarièrent par la suite à un an d’intervalle (1939-1940).
1934 fût également une lourde année pour Frida, elle a dû subir l’amputation de plusieurs orteils du pied droit mais resta toujours forte en laissant vider sa tristesse à travers ses œuvres tout en gardant une certaine joie de vivre et l’envie de ne rien lâcher. D’ailleurs, elle disait souvent : « ma peinture porte en elle le message de la douleur ».
Durant les années 40, Frida Khalo ne cesse de s’intégrer de plus en plus dans le monde artistique, et ce, malgré les grandes épreuves passées. Elle est élue membre du Seminario de Cultura Mexicana, puis à la direction d’une classe de peinture à l’Académie des Beaux Arts. En 1953, une photographe au nom de Lola Alvarez Bravo organise la première exposition monographique de Frida au Mexique qui se déplacera à la galerie sur son lit d’hôpital pour participer au vernissage.
Frida est alors adulée par les surréalistes, devient une véritable icône dans son pays et impose une image féministe de combat.
Malheureusement en 1950 , elle subira sept opérations de la colonne vertébrale, désormais, elle ne se déplacera plus qu’en fauteuil roulant.
C’est ainsi que le 13 juillet 1954, Frida s’éteindra à la suite d’une pneumonie.
 

Frida Kahlo, une trace gardée à jamais !

Frida a laissé une gigantesque place artistique mais aussi un lieu ou l’on peut voyager autour de sa vie : le musée de la « Casa Azul » ou la Maison Bleue, lieu de sa naissance est l’actuel musée où sont regroupés certaines de ses œuvres ainsi que des objets personnels. Pour l’avoir visité, elle est magnifique et nous plonge réellement dans le monde mystérieux de Frida.

 

Par ailleurs, un film sur Frida Kahlo a été adapté en 2002 par Salma Hayek, très apprécié par la presse cinématographique.

La fierté de Frida sera surement son choix de vie : oublier ses souffrances et son infirmité en célébrant la vie (parfois même avec excès : alcool, relations intimes notamment avec Léon Trotsky, révolutionnaire et homme politique russo-soviétique).

L’amour, l’espoir et la peinture sauveront cette femme qui restera à jamais une artiste inclassable.

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

Sonia Chaufourier

Sonia Chaufourier

Coordinatrice de projet chez Orientemoi
Sonia, 29 ans

Coordinatrice de projet dans une association qui aide les jeunes à gérer leur orientation scolaire.
Etudiante en naturopathie et créatrice de Manger Sain et Bon (Blog recettes saines, bonnes et astuces naturopathiques)

Anciennement Chargée de recrutement dans différentes entreprises.
Anciennement créatrice de Sonitacreation (création de tableau abstrait en pastel et animation avec les enfants autour de l'art thérapie)

Diplômée en RH et Sciences de l’éducation
Sonia Chaufourier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *