By

Sommes-nous le fruit d’une histoire unique ?

Et si nous méditions « The danger of the single story » ?

histoire-unique
On ouvre depuis peu un nouveau chapitre chez AkB. Le réseau féminin ouvre ses portes à un public plus varié et diverse, à des femmes plus différentes les unes que les autres. Cette décision nous permet à toutes de sortir de notre zone de confort, de voir plus grand et plus loin. Ce changement nous permet de montrer au monde que la femme n’a pas qu’une seule histoire . 
On a tous déjà été victime de certains clichés, dû à notre milieu social, notre religion ou encore notre origine ethnique.

Ces stéréotypes ne sont rien d’autre que la preuve d’une certaine ignorance n’est-ce pas ? L’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, lors de son discours intitulé « The danger of a single story » nous explique comment on fabrique une « histoire unique ». Il suffit de « présenter un peuple entier comme une entité, comme une unique entité, encore et encore, et c’est ce qu’ils finissent par devenir ». Cette “histoire unique”, c’est la sienne, c’est la nôtre. 

La conteuse nous parle tout d’abord de cette sous-représentation des minorités dans la littérature, qui a pu la marquer lors de son enfance. Parce qu’elle ne lisait que des livres mettant en avant des étrangers, elle ne s’imaginait pas pouvoir écrire sur des personnages auxquels elles pourraient s’identifier. On peut vite faire le parallèle avec le monde du travail, le monde de l’entrepreneuriat en particulier. 

Dieu merci, on est dans une époque où les nouvelles vont vite et où les réussites sont mises en avant, bien que pas assez. Nombreuses sont les femmes qui luttent tous les jours pour réaliser leurs rêves, avec plus de difficultés à cause de leur nom, leur croyance, leur milieu, voire simplement leur genre. Elles sont là, entreprennent tous les jours. Je vous donne 5 minutes, citez-moi 5 femmes, de notre époque, venant d’un milieu plutôt modeste, ou encore appartenant à une minorité et qui ont à vos yeux réussi leur carrière professionnelle. Bon, celle qui ont lu cet article  et celui la oust ! Je parie qu’on aura bien du mal à faire la liste !

Combien sont celles qui ne se permettent même pas de rêver ?

 Non pas parce qu’elles ne sont pas capable de réaliser ces rêves, mais parce qu’elles sont nées dans le pays qu’elles qualifient comme « trop raciste ». Parce qu’elles ont la peau trop foncée ou encore le porte-monnaie trop léger. Ces freins sont réels mais surtout intégrés et acceptés comme tels. Et si on crée une nouvelle histoire ?

L’histoire unique crée des stéréotypes. Et le problème avec les stéréotypes n’est pas qu’ils sont faux, mais qu’ils sont incomplets. Ils font de l’histoire unique la seule histoire.  –The danger of a single story

La littérature est variée et diverse. Que ça soit fictif ou biographique, chaque plume a le pouvoir de mettre n’importe quel personnage en avant. Le monde du travail est tout aussi riche. On peut se faire sa propre place, réinventer les codes et briser les barrières. 

unique histoire

Notre vision du monde est influencée par les tensions qu’on peut vivre en France en ce moment, dû à cette fixette sur les minorités (les musulmans pour ne citer que ça) et des banlieues. Soyons plus exigeants envers nous-mêmes pour nous surpasser. Représentons-nous, soyons les premiers dans notre domaine. Imaginez être un modèle pour la génération future. Être celle qui poussera des petites filles qui vous ressemble, à développer un talent caché, à découvrir en elle une nouvelle histoire.


histoire unique
Chimamanda Ngozi Adichie nous pousse aussi à faire notre propre introspection. On a beau être la victime de certains clichés, on en est tout autant porteur. Cessons de voir chez l’autre ce qui nous différencie mais concentrons-nous sur ce qui nous rassemble pour mieux avancer. N’est-ce pas là l’objectif d’Akb ? Les fondatrices nous parlaient de ce réseau en ces termes : « Rendre les femmes plus fortes, plus confiantes, plus ambitieuses à travers l’entrepreneuriat. Notre rêve est que toute femme puisse s’épanouir et s’accomplir sans difficulté liée à son genre, à son appartenance géographique, culturelle ou cultuelle. »


Ecrivez mille et une histoires

Certaines femmes sont femmes au foyer d’autres travaillent, certaines étudient, d’autre font plusieurs activités à la fois mais une seule chose nous unit : la persévérance. Persévérons dans nos domaines, tenons à nos principes et valeurs quoi qu’il arrive et créons notre propre réussite composée de diverses “stories.

Quand on refuse l’histoire unique, quand on se rend compte qu’il n’y a jamais une seule histoire à propos d’un lieu quel qu’il soit, nous retrouvons une sorte de paradis.- The danger of a single story

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

oumisalam
Suit moi !

oumisalam

Jeune blogueuse et bénévole à temps partielle, je suis l'auteur du site www.ailevetoi.com, un site de développement personnel qui vous aide à vous améliorer en tant que personne. Ma contribution au site Akhawatte Business est une preuve de l’intérêt que je porte aux musulmanes ambitieuses qui osent entrer dans le monde laborieux de l'entrepreneuriat.
oumisalam
Suit moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *