By

Lauréates 2016 : des nouvelles de Sabah d’Islacolor

« Commencer petit, voir grand et aller vite ! »

Son histoire et sa détermination nous ont toutes bluffées. Un an après la fin du concours des entrepreneuses, nous avons pris des nouvelles de Sabah, fondatrice d’islacolor. Re-découvrez son interview de l’année dernière et découvrez ses nouveaux projets.

Rappelez-vous…

Sabah, c’est cette jeune femme courageuse qui a continué d’entreprendre malgré la maladie. Elle a fondée la société Islacolor en 2015 par laquelle elle a vendu plus de 2000 exemplaires de Rainbow Quran. Vous savez, ces petits Corans de couleur arc en ciel.

Islacolor, c’est aussi plein d’articles de papeterie notamment avec le fameux agenda islamique.

En 2016, Sabah figurait parmi les 7 lauréates du concours des entrepreneuses. Et depuis, quoi de neuf ?

Depuis 2016, du nouveau?

Il y a eu effectivement de la nouveauté chez Islacolor. Côté papeterie, c’est un nouveau planner islamique à la couverture originale qui s’invite. Mais aussi, des mugs à l’univers féerique.

Nouvelles des lauréates 2016: Sabah d'Islacolor, IslacolorNouvelles des lauréates 2016: Sabah d'Islacolor, Islacolor

Début 2017, Sabah lance officiellement Granada-Hijab, un nouveau concept de hijabs à enfiler, sans épingle, ni technique particulière. Depuis le concours, c’est tout le processus de création (prototypes, site internet) qui a été effectué.

Nouvelles des lauréates 2016: Sabah d'Islacolor, Islacolor

Au lancement du site, la rupture de stock a été inévitable et Sabah a procédé à un réapprovisionnement avec de nouveaux coloris.

Info exclusive fournie par notre interviewée : le lancement d’un nouveau modèle de abaya en lin ! On a juste hâte de voir le résultat.

Et le concours des entrepreneuses dans tout ça ?

Depuis le concours, Sabah a gagné en visibilité. Fière d’avoir été sélectionnée, c’est toute la reconnaissance de son travail effectué seule qui en est ressortie.

De nouvelles perspectives en vue ?

Sabah ne s’arrête pas en si bon chemin et envisage d’exporter tant Rainbow Quran que Granada à l’étranger. Un travail de traduction est donc à prévoir.

Quelques conseils pour vous chères entrepreneuses

Si Sabah devait vous délivrer un conseil c’est bien celui-ci : « d’éviter les propositions qui ont l’air trop belles ou trop faciles ».
De s’armer de courage et de patience, ne pas croire qu’entreprendre est égal à gagner de l’argent car les premières années c’est loin d’être le cas.
Et encore une chose et pas des moindres, que j’essaye de m’appliquer à moi même : savoir débrancher et s’occuper de soi et de sa famille. Car le travail est infini, si on ne s’arrête pas, on aura toujours des milliers de choses à faire, alors il faut savoir s’imposer des horaires et s’y tenir.

Le mot de la fin

Sabah nous quitte avec une citation d’Issad Rebrab, un entrepreneur et industriel algérien :

« Commencer petit, voir grand et aller vite »

On souhaite le meilleur à Sabah !

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

Emira BK

Emira est une juriste qui aime beaucoup le développement personnel. Elle saura vous conseiller et partager ses différentes lectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *