By

Ces femmes qui ont marqué l’année 2016

Notre sélection des femmes qui ont fait parler d’elles en 2016

2016 est derrière nous, ce fut une année assez riche en événements qu’ils soient sportifs, intellectuels ou mondains. Une année intense en émotions inspirées par de nombreuses femmes actives et engagées.
Beaucoup ont réalisé un bout de leurs rêves en 2016 ou se sont battues contre les stigmatisations dont sont victimes les femmes.Voici donc notre sélection des femmes qui ont fait parler en 2016 …

les femmes qui ont inspirées 2016

 

La scientifique

femmes-2016

Crédit photo : Sipa Laurence Geai

FATOUMATA KEBE : Âgée de 29 ans, la jeune femme est doctorante en astronomie à l’observatoire de Paris, elle a toujours été passionnée par les étoiles grâce à tout les reportages qui passaient à la télévision quand elle était plus jeune.

Avec sa thèse en cours, cette femme ingénieur en aérospatiale, est aussi lauréate du concours mondial pour jeunes innovateurs de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Ce concours promeut la création d’entreprises sociales au moyen de solutions numériques. Grâce à ce concours elle a mis en place Connected Eco, une appli qui répond à cette problématique : comment nourrir 2,4 milliards de nouveaux habitants de la planète en mettant le mobile au service de l’agriculture ?

Elle donne aussi des cours d’astronomie afin de soutenir les jeunes en ZEP (zone d’établissement prioritaire), les pousser à poursuivre leurs rêves, à ne pas penser qu’ils sont destinés à un métier par rapport à leur milieu social.

La plupart n’ont même pas 15ans et se disent qu’ils ne peuvent être que caissier chez KFC. L’esprit de combativité qui existait au sein de ma génération est comme perdu. C’est terrible.

Les sportives

ESTELLE MOSSELY : Boxeuse née à Créteil, vous avez surement entendu parler de ses exploits cet été aux Jeux Olympiques de Rio. Cette femme est la première boxeuse française championne olympique, elle a battu la chinoise Yin Junhua ! De plus le 1er décembre 2016 elle a aussi reçu la légion d’honneur. En plus d’être championne olympique, elle est aussi ingénieure informatique, cette femme a su allier travail et acharnement ainsi qu’amour car son compagnon Tony Yoka a lui aussi gagné la médaille d’or au JO en 2016 !

Cela prouve une chose. Il faut toujours croire en ses rêves, même quand ce sont les plus grands. Il faut juste se battre pour les atteindre.

boxe-femmes-2016

SARAH OURAHMOUNE ; Aux Jeux Olympiques de Rio elle a remporté la médaille d’argent, elle a été dix fois championne de France de boxe et championne du monde en 2008. Cette femme au parcours étonnant ne s’arrête pourtant pas là, en plus de tout ce palmarès sportif elle est diplômée de Science Po en Communication.

Mère d’une petite fille de trois ans, elle a réussi à ouvrir son propre club de boxe avec son mari qui donne la possibilité aux femmes de s’entraîner entre elles mais aussi le samedi avec leur enfants. C’est une façon de faciliter le quotidien des femmes débordées qui n’ont pas le temps de faire du sport.

Elle propose aussi des interventions en entreprise en se servant de la boxe pour le développement personnel ! Cette femme entrepreneuse s’est toujours battue pour réaliser ses rêves. De plus, avec l’accompagnement qu’elle donne aux autres femmes elle partage sa soif d’indépendance et sa combativité !

Quand j’ai commencé, il y a vingt ans, ma mère était inquiète mais mon entraîneur l’avait rassurée. À l’époque, il n’y avait pas beaucoup de femmes dans les salles, et encore moins sur les rings.

La journaliste

femmes-2016

ELISE LUCET : Journaliste, rédactrice en chef française très connue du grand public. Symbole d’indépendance, elle s’est illustrée en 2016 avec son émission Cash Investigation, et il faut le dire, rarement nous avions vu une femme journaliste sur le service publique intervenir avec autant de panache ! Cette femme s’est battue pour représenter réellement les téléspectateurs de la France entière en menant des contre-enquêtes sur les lobbys (lobby de l’industrie du tabac, de l’agroalimentaire) mais aussi sa cible phare : les politiques !

Une femme qui, avec une carrière honorable, aujourd’hui a repris la présentation et rédaction de l’émission Envoyé Spécial sur France 2. En somme, elle a le mérite de se battre pour nous faire voir une vérité qui dérange à la télévision !

L’image que je me suis construite dans “Cash Investigation” n’a d’intérêt que si je la mets au service d’un but

 L’engagée

HAWA N’DONGO : Jeune femme de 24 ans, étudiante en master de sciences politiques spécialisé dans les discriminations et la diversité, a été sélectionnée pour représenter la France lors de la 4ème Conférence Internationale de leadership pour la jeunesse en Malaisie. Ce forum est une grande occasion pour les futures leaders du monde de se rencontrer et dialoguer.

Déjà engagée dans beaucoup de projets liés à la lutte contre les stéréotypes et les discriminations et avec un parcours scolaire varié, elle a toujours eu le souhait de laisser la jeunesse s’exprimer et entreprendre. Ayant été rédactrice pour la ZEP (ZONE D’EXPRESSION PRIORITAIRE) un média participatif ou elle veut pousser les jeunes a poursuivre leurs rêves et développer leurs projets.

Beaucoup de jeunes n’osent pas écrire et se mettent des barrières ou ne se sentent pas légitimes. Ils pensent qu’ils doivent écrire des textes très impressionnants au niveau du style ou de la forme alors que l’idée était avant tout de partager leurs expériences…

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

Amina B.

Technicienne de gestion clientèle chez Suez

Les derniers articles par Amina B. (tout voir)

6 Responses to Ces femmes qui ont marqué l’année 2016

  1. D. nadia says:

    Salam aleikoum ma soeur,

    Bel article mais je pense que citer leïla slimani dans cette liste est peut être maladroit compte tenu des propos quelle tient sur l’islam et des mensonges qu’elle a dit par rapport au saint coran ( l’histoire de la toile d’araignée par exemple : voir vidéo de l’émission La grande libraire
    Leila Slimani « Ces gens qui croient en un seul livre et qui pensent que ce livre ne se débat pas » ).

  2. Marianne says:

    Superbe articles sur des femmes fortes. Baarakallahoufiki.

  3. soumeya says:

    salam aleykoum etre une femme remarquable ce n’est pas uniquement la réussite professionnelle ou intellectuelle, ou sportive, ce qui s’apparente un peu aux symboles que cette société essaie de nous transmettre et sur lesquels on devrait se référer

    une femme qui me marque c’est une femme qui a vécu une épreuve difficile et qui s’est battue, une femme qui a fait un cheminement vers Allah, ta’ala, une reconversion,

    je pense par exemple à notre soeur Mélanie (diams’) qui pour moi est un exemple et une femme remarquable car elle nous montre que des ténèbres Allah ta’ala peut faire sortir une personne vers la lumière,

    c’est ca les vrais exemples,

    il faut pas qu’on perde nos principes en voulant tjs essayer de réussir socialement, economiquement, etc…ce n’est pas la priorité de notre vie,

  4. Oum Maryam says:

    Assalamou alaykom wa rahmatullahi wa barakatuouh
    BarakaAllahufikoum pour cet article. C’est une agréable surprise de découvrir le travail de Fatoumata Kebe ma chaa Allah, pouvez m’indiquer comment entrer en contact avec notre soeur pour plus d’informations sur ses projets ?

    Puisse Allah aza wa jal vous récompensez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *