By

La concurrence ? Hum j’connais pas !

La concurrence : un fléau ?

Nombreux et nombreuses nous sommes à entreprendre al hamdulilLah. Il arrive que l’on croise le chemin de frères et sœurs qui entreprennent la même chose que nous subhana’Allah. Comment réagir face à une telle situation ? Quelle attitude adopter face à un potentiel concurrent ?

concurrence

La concurrence c’est quoi ?

Situation où il existe plus d’un producteur d’un type de bien ou de service donné, chacun de ces producteurs s’efforçant de capter des clients, fût-ce au détriment des autres. Selon l’analyse dominante, cette situation incite chaque producteur à comprimer ses prix et/ou à améliorer ses produits.

Merci AlterEco !

Alors oui, souvent, la majorité d’entre nous voit en son concurrent THE personne qui nous pique nos clients, THE personne qui a les mêmes idées que nous, les mêmes articles que nous ou tout simplement qui vend près de nous. De nombreuses personnes même au sein de notre communauté ont tendance à être un peu parano, à psychoter face au 1er concurrent rencontré, à vouloir mettre des bâtons dans les roues… Subhana’Allah.

Mais … WHY ? POURQUOI ? Je trouve ça désolant et très inquiétant de voir ce genre de comportement au sein même de notre communauté, vous ne trouvez pas ?

La concurrence : comment l’accepter ?

Dois-je rappeler que le rizq (la subsistance) vient d’Allah azzâ wâ jâl uniquement ?

L’imam Al Ghazali disait : «  J’ai vu chaque homme œuvrer et employer toute son énergie pour se procurer de la nourriture et des moyens de subsistance au point de tomber pour cette raison dans des situations équivoques voire illicites. J’ai vu les hommes s’humilier et se déshonorer pour ce genre de choses. J’ai donc méditer La Parole du Très Haut « Il n’y a point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe à Allah qui connaît son gîte et son dépôt; tout est dans un Livre explicite » [Sourate 11 – Verset 6 ]. J’ai donc compris que Dieu pourvoyait à ma subsistance et qu’IL me la garantissait. Je me suis alors entièrement consacré à Son adoration et j’ai cessé de désirer autre chose que Lui. »

 La conccurence : comment y faire face ?

Quel comportement adopter face à un concurrent ? Comment réagir face à une telle situation ? Zen ou déchaîné ?

Rappelez-vous qu’en aucun cas, nous ne pouvons être exactement pareils. Si une boutique vend exactement les mêmes choses que vous : distinguez-vous par votre communication par exemple. C’est comme Auchan, Carrefour, Leclerc qui se vouent une abominable concurrence en pointant du doigt « Qui est le moins cher ? » « Les prix les plus bas ». Leurs publicités se ressemblent. Ils soulignent tous les trois leurs bas prix. Mais comment se distinguent-ils ? Entre autres par leurs systèmes de fidélisation (cartes, points…), leurs canaux de distribution (le drive, la livraison à domicile) et leurs ventes flashs sur catalogue et sur internet.

Malgré cette guerre des prix, ils cherchent à se distinguer par un autre moyen. Ils réussissent à avoir de nouveaux clients, fidéliser les anciens et à proposer toujours de nouvelles offres afin de gagner des parts de marché.

Imaginez les commerçants sur les places de marché. Ils sont souvent nombreux à vendre les mêmes fruits et légumes. Se jettent-ils des tomates ? (Je rappelle qu’on ne joue pas et qu’on ne se bat pas avec la nourriture !) Non non, chacun reste à sa place. Chacun s’occupe de ses clients habituels. Certains vendent en braillant leurs prix, d’autres, plus calmes jouent sur la qualité des produits, le côté bio ou la présentation.

Qu’en est-il au niveau de la Oumma ? Beaucoup aimeraient avoir le monopole du marché. Mais, ce n’est pas possible réveillez-vous les cocos ! Nous sommes nombreux à franchir le pas et faire de nos entreprises nos petits bébés. Chacun couve son projet quitte à étouffer celui de son voisin subhana’Allah.

Petite anecdote personnelle

En ouvrant ma e-boutique au mois de mai 2015, les débuts étaient un peu compliqués. Je jonglais entre mon activité salariée à temps plein, mes projets et le lancement de la e-boutique. Alors que ma petite boutique avait tout juste 1 semaine, je recevais via le formulaire de contact un message cinglant. On me menaçait d’augmenter mes prix sinon « ils » devraient « agir ». C’est clairement une intimidation, un avertissement, pire : une menace !

Subhana’Allah, j’ai lu ce message lors de ma pause déjeuner au travail. Paniquée et surtout très blessée, je n’ai pas répondu directement. En rentrant le soir, j’ai relu le message. J’ai essayé de me mettre à la place de l’expéditrice….

C’était une grosse boutique de prêt-à-porter islamique. Je cherchais des excuses afin de comprendre le pourquoi du message. Puis après avoir pleuré je me suis mise à sourire ! Je me suis dit « Mais si cette grosse boutique m’envoie ce message ça veut dire qu’ils ont remarqué le lancement de ma boutique ! ça veut dire que mon travail de comm’ fonctionne ! » Al HamdulilLah positive attitude quoi qu’il arrive ! J’ai répondu à cette sœur en rappelant que le rizq venait d’Allah et que nous devions tous L’implorer en notre faveur. Pas de réponses, kheyr in shâ Allah.

Quoi qu’il arrive mes akhawate : al hamdulilLah. Dès que vous vous sentez concurrencées rappelez-vous Allah azzâ wâ jâl. Rappelez-vous que lorsque l’on a débuté notre tijara, nous sommes allées demander conseils à des commerçants : certains d’entre eux nous ont aidé. Rappelez-vous que le musulman est le frère du musulman. Ne voudrais-tu pas que ta sœur ou ton frère réussisse ? Ne voudrais-tu pas qu’il réalise son projet, son rêve d’enfant ? Mettons-nous à la place de l’autre.

Comme je dis toujours : il y a à manger pour tout le monde et le soleil brille pour tout le monde al hamdulilLah ! A nous de faire nos preuves, à nous de faire les causes en nous démarquant et en personnalisant notre projet !

Conclusion

Le commerce est un monde imprévisible, on peut en être déçu, triste, satisfait… Croyez moi les sœurettes, on rencontre des gens formidables même dans les pseudos « concurrents » ! Ô toi ma sœur qui souhaite te lancer : attends toi à rencontrer ces gens formidables, à croiser la route de personnes décevantes… Sois prête à faire des sacrifices, à te prendre la tête, à prendre sur toi ! Mes derniers conseils sont les suivants :

  • Rester toujours fidèle à ses principes
  • Toujours garder son intention de départ : pourquoi a t-on lancé notre projet ? Pourquoi entreprendre ? Dans quel but ?
  • Apprendre de ce qui nous fait du bien et de ce qui nous fait du mal. Se rappeler qu’avec chaque mal il y a un bien, tomber dans la déprime ne sert à rien ! (ça rime en plus alors retenez ce conseil les filles !)
  • Ne pas s’arrêter sur les remarques des gens qui voudront vous mettre des bâtons dans les roues, les remarques de nos concurrents etc. Mon conseil : tracer son chemin et rester fidèle à sa ligne de conduite
  • Chaque jour, à chaque moment : implorer Allah pour mettre Sa baraka dans son projet
  • Etre honnête dans son commerce : de la marchandise au slogan

Concernant les créatrices et le souci du plagiat, on en a parlé précédemment dans cet article, et n’hésitez pas à revoir les règles du commerce en islam.

Et sinon de votre côté : comment ressentez-vous la concurrence ? Comment y faîtes-vous face ?

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

Nadia
Follow me

Nadia

Gérante chez Sublimement Voilées
Chroniqueuse, gérante de la e-boutique Sublimement Voilées et créatrice du blog Sublimettes.fr
Nadia
Follow me

3 Responses to La concurrence ? Hum j’connais pas !

  1. Hayikor says:

    Article très intéressant, Barak Allah oufiq pour ces conseils

  2. Bravo ma chérie Nadia! Fière de toi, de ta réussite, fière de te connaître, tout ce que tu touches se transforme en or Macha Allah. Allah te donne la baraka alors ne n’en ai pas honte. Profite, continue et bats toi. Tu réussiras encore plus. QuAllah fructifie encore et encore tout ce que tu entreprends et qu’Il éloigné de toi les mauvaises personnes.
    La concurrence est nécessaire quand elle est saine. Non sommes musulmans. Le prophète (sas) a dit « tu ne seras pas musulman tant que tu ne voudras pas pour ton frère ce que tu as toi même »

  3. Pingback: Des nouvelles des lauréates 2016 : Eva de Kali The Kid |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *