By

Programmez votre cerveau pour rendre vos clients heu-reux !

Comment utiliser les offirmations (oui, Offirmations) pour enthousiasmer vos clients

En tant qu’entrepreneur, votre première préoccupation est de garder vos clients satisfaits. En effet, un client satisfait c’est un client heureux, et un client heureux, c’est un client fidèle qui va assurer votre promotion, cela vous assure vos revenus. Mais saviez-vous que vous pouvez programmer votre cerveau pour rendre vos clients heureux ? Non il ne suffit pas simplement de faire des enquêtes satisfaction ou de tout miser sur le SAV, etc. Non, vous pouvez utiliser vos propres ressources, ici votre cerveau, pour atteindre cet objectif de satisfaction, et même, de bonheur. Voyons comment…

 

satisfaction_client

Un client heureux, c’est avant tout un(e) entrepreneur(e) convaincue

Si vos clients sont non seulement satisfaits, mais contents, non seulement contents, mais heureux, vraiment radieux, il se passera deux choses :

  1. Ils vous achèteront d’autres produits ou services, peut-être plus chers ;
  2. Ils vous recommanderont à leurs amis, vous faisant ainsi la publicité la plus précieuse de toute, celle qui ne vous coûte rien et qui est 100 % crédible.

Il est donc essentiel, pour votre succès d’entrepreneuse que vos clients soient enthousiasmés par vos produits ou services.

Mais si on en restait là, on n’aurait pas vraiment fait avancer le Schmilblick. Alors comment rendre vos clients heureux ?

Question prématurée. Avant de se casser la tête sur le « comment », il est nécessaire de clarifier votre objectif… et surtout, de l’ancrer profondément dans votre cerveau, de le graver dans votre matière grise comme une épitaphe sur du marbre blanc, de telle sorte que vous ayez la sensation, l’impression, qu’il est déjà réalisé. Et le but de cet article est précisément celui-ci : vous donner un moyen simple, très simple même, de programmer votre cerveau pour faire le bonheur de vos clients. Car lorsque vous serez absolument sûre que vous êtes capable de faire le bonheur de vos clients… vous le ferez. Vous le ferez, parce que vous trouverez un moyen (ou plus vraisemblablement, des moyens).

« Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. »

Et pour comprendre de quoi je parle exactement, faisons si vous le voulez bien une petite promenade de santé du côté de Troyes, en 1883.

méthode_couéLà, se trouve une pharmacie un peu particulière. Ce qu’elle a de particulier, c’est son pharmacien. Ce jeune homme ne se contente pas de délivrer des sirops, des potions et des pilules. Il les accompagne de paroles si encourageantes, si réconfortantes, que les malades guérissent en grand nombre grâce à sa bienveillance et à son optimisme. Ce pharmacien hors du commun, c’est Émile Coué de la Châtaignerie. Constatant les excellents effets de ses paroles, Émile Coué prend petit à petit conscience du rôle essentiel joué par l’imagination dans le processus de guérison. Aujourd’hui, on parle d’effet placebo.

Après avoir étudié l’hypnose, Coué met au point sa propre méthode pour influencer le subconscient, une méthode qui est aujourd’hui aussi célèbre qu’injustement ridiculisée. Cette méthode consiste tout simplement à répéter tous les jours : « tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. »

Depuis un siècle, la méthode Coué n’a jamais cessé d’avoir des adeptes et quoi qu’on en dise, elle est efficace, des milliers de témoignages le démontrent. Voici les quatre principes sur lesquels reposent la méthode Coué (on parle aujourd’hui aussi d’affirmations positives) :

  1. Toute idée que nous avons constamment à l’esprit, toute image qui s’installe durablement dans notre subconscient, tend à devenir une réalité dans l’ordre du possible.
  2. Quand l’imagination et la volonté sont en conflit, c’est l’imagination qui l’emporte.
  3. Quand l’imagination et la volonté sont d’accord, l’imagination décuple les effets de la volonté.
  4. Il est possible d’orienter l’imagination dans le sens que l’on souhaite par l’autosuggestion consciente, en répétant délibérément une phrase bien choisie.

La méthode Coué n’est pas seulement valable pour les malades qui souhaitent guérir. N’importe quel objectif (à condition bien sûr qu’il soit possible) sera plus rapidement et plus sûrement atteint si l’on utilise la méthode Coué. Vous pouvez donc vous répéter « tous les jours, à tous points de vue, mes clients sont de plus en plus satisfaits de mes produits ». Mais il y a mieux à faire, car comme vous allez le découvrir tout à l’heure, la méthode de Coué a été améliorée.

Et Dieu, dans tout ça ?

Vous vous demandez peut-être comment s’articulent la foi et la méthode Coué. C’est une question que je ne suis pas encore parvenue à éclaircir complètement, je vous l’avoue. Voici cependant où j’en suis de mes réflexions sur le sujet…

Le dernier prophète saws nous a demandé de prier en étant sûr que Dieu va nous exaucer. Cette certitude (que Dieu va nous exaucer, que nous allons obtenir ce que nous Lui demandons), est précisément l’objectif de la méthode Coué : par la répétition d’une phrase bien choisie comme par une foi inébranlable en la générosité de Dieu, on arrive à cet état de certitude. Il y a donc un point commun significatif entre la prière et la méthode Coué, quoique bien sûr l’une ne soit absolument pas réductible à l’autre.

Dieu donne des enfants aux gens qui se marient, qu’ils soient ou non croyants. D’une façon similaire, Dieu donne la réussite – je parle de la réussite ici-bas, bien sûr –  aux gens qui sont sûrs de réussir, qu’ils soient ou non croyants. Cette certitude peut être acquise de différentes manières ; la méthode Coué (affirmations positives) est l’une de ces manières. Le plus sûr, à mon avis, est de demander beaucoup à Dieu dans la prière en formulant positivement sa demande et de pratiquer la méthode Coué ou l’une de ses variantes. En tous les cas, prier sous une forme négative est fortement déconseillé : ne demandons pas à Dieu qu’il nous évite la faillite, les clients mécontents et les demandes de remboursement, demandons-Lui plutôt une réussite éclatante.

Afformations et offirmations

shutterstock_59390236En 1997, Noah Saint-John perfectionne la méthode Coué en remplaçant les affirmations par des questions qu’il appelle des afformations : « Pourquoi est-ce que tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ? »

Le fait de transformer ces affirmations positives en questions commençant par pourquoi est efficace pour deux raisons : la première c’est que la question intègre comme hypothèse de base que l’objectif est déjà atteint (pourquoi vais-je mieux implique que je vais mieux, d’emblée). La seconde est qu’une question posée amène immédiatement le cerveau à y répondre, sans remettre en question l’hypothèse de base : la priorité pour le cerveau n’est plus de vérifier si l’affirmation est juste mais pourquoi elle l’est.

En 2014, moi, Lucia Canovi, inspirée par la fatiha, je perfectionne les afformations de Noah Saint-John en passant au nous : « Pourquoi est-ce que tous les jours, à tous points de vue, nous allons de mieux en mieux ? » Ces questions, je les baptise des offirmations. (Le « o » est là pour rappeler celui de « nous ».)

Sans plus tarder, j’en viens aux offirmations qu’il est bon d’écouter, d’écrire, et de répéter à haute voix le plus souvent possible pour rendre ses clients heureux :

Pourquoi est-ce que nos clients sont très satisfaits ?
Pourquoi est-ce nos clients sont très fidèles ?
Pourquoi est-ce que chez nous, le client est roi ?
Pourquoi est-ce que nos clients nous aiment ?
Pourquoi est-ce que nous raisonnons à long terme ?
Pourquoi est-ce que nous servons très bien nos clients ?
Pourquoi est-ce que nos clients sont nos plus grands fans ?
Pourquoi est-ce que nos clients nous font 100% confiance ?
Pourquoi est-ce que nous séduisons honnêtement nos clients ?
Pourquoi est-ce que notre priorité, c’est de bien servir nos clients ?
Pourquoi est-ce que nos clients sont prêts à payer le prix fort ?
Pourquoi est-ce que nos clients sont ravis de payer le prix fort ?
Pourquoi est-ce que nos clients sont heureux et fiers de payer le prix fort ?
Pourquoi est-ce que nous sommes joyeux et heureux de servir nos clients au mieux ?
Pourquoi est-ce que nos clients nous recommandent chaleureusement à leurs amis ?
Pourquoi est-ce que nos clients sont enthousiasmés par nos services et nos produits ? 
Pourquoi est-ce que nous créons avec facilité et plaisir une relation de confiance avec nos clients ?

Pourquoi est-ce que notre service-après-vente surpasse toutes les attentes de nos clients ?
Pourquoi est-ce que nos clients sont de plus en plus nombreux et de plus en plus heureux ?
Pourquoi est-ce que nous respectons scrupuleusement nos engagements vis-à-vis de nos clients ?
Pourquoi est-ce que nous apportons énormément de valeur à nos clients ?

Vous pouvez formuler vos propres afformations ou offirmations, pour votre business ou tout autre domaine de votre vie. L’idée est qu’une fois ces phrases et questions formulées, lues, relues, répétées, vous passiez à l’action. Cela va vous aider à vous motiver, à prendre des décisions, mais seule l’action vous donnera des résultats ! Alors agissez !

Souvenez-vous que la répétition est, comme le disait Napoléon, la meilleure figure de rhétorique : pour tirer tout le parti possible de ces offirmations, vous devez les répéter très régulièrement. Et faites-moi part des effets de ces offirmations sur vos ventes à mon adresse (lucia@lucia-canovi.com), ça m’intéresse. Enfin, pour savoir pourquoi les offirmations sont tellement efficaces, plus efficaces encore que les afformations de Noah Saint-John et les affirmations positives (méthode Coué), je vous conseille de lire mon livre Le Trésor, qui l’explique en détail. (En vente en kindle, kobo, et sur mon site lucia-canovi.com).

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

Lucia Canovi
Suivez-moi !

Lucia Canovi

Auteur et éditeur chez éditions en ligne lucia-canovi.com
Lucia Canovi est auteur et éditeur.
Sa vie comporte trois actes très différents.
Premier Acte : Adeline Aragon gagne six prix littéraires, réussit ses études de lettres modernes et obtient du premier coup l'agrégation, concours réputé particulièrement difficile. Après ces brillantes études, elle se retrouve désorientée et se tourne vers l'enseignement moins par choix que par impossibilité de changer en gagne-pain l'écriture, sa vocation de toujours. Pendant ce premier acte, elle est athée, cartésienne et militante féministe (Voir Sept mensonges du féminisme).
Deuxième Acte : profondément insatisfaite de sa vie même si elle a « tout », à 27 ans elle se lance dans l'astrologie et le tarot, commence à étudier le russe, se teint les cheveux en rouge, quitte sa ville natale, et troque son rationalisme contre un mysticisme échevelé qui la mène à l'hôpital psychiatrique pour deux semaines. Loin de lui apporter le bonheur, cette route se révèle de plus en plus sombre et désespérante. Pendant ce second acte, elle fume, boit, construit des châteaux en Espagne, continue à écrire sans convaincre aucun éditeur de son génie, et adopte toutes les croyances du Nouvel Âge, dont la réincarnation. Elle est alors une disciple enthousiaste d'Eckhart Tolle (Voir Eckhart Tolle et l'idiocratie : doctrine et effets d'un « grand maître spirituel »).
Troisième Acte : arrivée au bout de ses ressources financières, sans ami et sans amour, pour la première fois de sa vie elle se tourne vers Dieu pour Lui demander Son aide. Une semaine après, elle rencontre l'homme de sa vie qui lui propose immédiatement le mariage et l'Islam. Le coup de foudre étant réciproque, elle accepte le mariage. Quelques mois et d'innombrables lectures plus tard, dont Le Mensonge de l'évolution d'Harun Yayha, pour son plus grand bonheur elle se convertit à l'Islam.
Encouragée par son mari, elle se remet à l'écriture sous le nom de plume de Lucia Canovi avec un zèle renouvelé et un but bien précis : aider les personnes qui souffrent. Son grand livre Mentalpax : antidépresseur naturel sous forme de livre préconisé dans le traitement de l'anxiété, des idées noires, de la dépression et des autres diagnostics est le fruit de plus de sept années de travail acharné ; les lecteurs l'adorent.
Par la suite, elle écrit sur toutes sortes de sujet, avec un intérêt particulier pour la logique, le développement personnel (voir en particulier Le trésor : découvrez la méthode la plus simple de vous faire des alliés et de réaliser vos rêves), la religion (voir L'Islam au-delà des apparences) et le mal sous toutes ses formes (voir Conversations avec l'ennemi de Dieu : le mal au XXIème siècle).
Prenant conscience qu'il ne sert à rien d'attendre l'éditeur charmant, en 2015 elle crée sa propre maison d'édition par internet, lucia-canovi.com.
Aujourd'hui, Lucia Canovi vit tranquillement en Algérie avec son mari et ses deux enfants, et s'emploie à offrir le meilleur de la littérature à ses lecteurs de plus en plus nombreux.
Lucia Canovi
Suivez-moi !

3 Responses to Programmez votre cerveau pour rendre vos clients heu-reux !

  1. Imene says:

    Salam alaykoum !

    Je connaissais déjà la méthode Coué et je suis une adepte des affirmations positives( dont le Dhik fait partie)! Mais je ne connaissais pas les notions d’offirmations et d’affirmations. Très intéressant ! Je découvre aussi les livres de Lucia Canovi.
    Là j’ai commencé « Et si la dépression avait un sens? » Le titre raisonne en moi parce que le jour où j’ai compris qu’en effet il y avait un sens à la souffrance, j’ai pu dépasser le stade de « plainte » pour passer à l’action et finalement voir la vie en rose ^^ elhamdoulilah
    Une belle découverte ! MashaAllah.

  2. Lucia Canovi says:

    Wa alykoum salam,

    merci pour ton commentaire !
    « Et si la dépression avait un sens ? » est une petite partie d’un très gros livre, qui dans sa version définitive s’intitule « Mentalpax ». Je te conseille vraiment de le lire, c’est mon meilleur livre à ce jour. Il est en vente sur amazon.fr en livre broché, tu peux voir les commentaires ici, ils sont tous positifs pour l’instant : https://www.amazon.fr/Mentalpax-Antidépresseur-préconisé-traitement-dépression/dp/1533671109/

  3. Imene says:

    Ah ok! Je vais y jeter un oeuil ^^ Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *