By

Kalym’art, les cartes d’invocation sonores qui comblent les cœurs

Les cartes sonores qui créent du lien social

Combiner l’art et les messages universels de l’islam pour les mettre au service de la fraternité et du lien social. Voilà pourquoi Karima a créé Kalym’art, l’entreprise qui vend des cartes de vœux sonores et calligraphiées. Aujourd’hui, nous découvrons une des lauréates les plus prometteuses du concours, une lauréate qui a conquit le jury autant par sa personnalité que par son entreprise.

N’oubliez pas d’écouter la suite de son interview disponible en fin d’article.

Qui est Karima ? Que fait Kalym’art ?

Je suis Karima Berkouki, fondatrice de l’entreprise Kalym’art. Après un diplôme de droit, j’ai été juriste pendant 9 ans auprès de structures associatives et institutionnelles (service pénitentiaire d’insertion et de probation de Paris), services sociaux, associations de femmes en situation d’exclusion, etc. Parallèlement à ma carrière professionnelle, j’ai également souhaité m’engager en tant que bénévole dans différentes associations comme le CCIF ou le Génépi (cours à des prévenus/détenus dans la maison d’arrêt du Val d’Oise pendant 5 ans), et depuis 2010, je suis présidente de l’association Ensemble Contre l’Oubli (ECO), association de lutte contre l’exclusion et la précarité.

Kalym’art, c’est une variété de cartes d’invocations sonores. Un concept inédit et original né en 2012 qui unit la beauté de la calligraphie, art ancestral, à la délicatesse d’une voix. C’est une façon singulière de célébrer les moments de joie ou de soutenir ses proches face à l’épreuve. L’alliance de l’utilité sociale, l’art et la diffusion du message de paix et d’humanisme qu’est l’islam ont été un élément déclencheur pour me lancer dans cette aventure entrepreneuriale qui s’avère être des plus enrichissantes.

Comment avez-vous eu cette idée ?

C’est à l’occasion du mariage d’un proche que j’ai constaté l’offre inexistante des cartes de vœux avec une dimension spirituelle jusqu’à ce qu’une nuit je rêve de l’idée des cartes sonores avec des invocations. Mon projet s’est affiné lors d’une visite au salon du mariage où j’ai aperçu de magnifiques calligraphies et j’ai tout de suite eu l’idée d’allier l’aspect sonore des invocations au côté artistique de l’art de la calligraphie. KALYM’ART est né ainsi.

kalymart paixQuel est votre produit phare et pourquoi est-il si spécial ?

Les deux produits phares de KALYM’ART sont les cartes naissance et mariage. b : le début de la vie en tant qu’être humain et en tant que couple avec une invocation qui vient accompagner ces moments forts de manière ludique et innovante.

Je constate également que les cartes qui ont le plus marqué les esprits sont celles consacrées aux épreuves de la vie : visite de malade, en cas de souci et de tristesse.

Quand vous pensez à ce que vous avez réalisé avec ce projet, quelle est votre plus grande fierté ?

Avoir pu aller au bout de mon projet et être à l’initiative d’un concept tel que KALYM’ART. Quand on crée un concept c’est tout un travail derrière ! Cela n’a rien à voir avec la vente d’un produit existant. Mettre son propre produit dans une enveloppe à expédier est une sensation de fierté énorme. On réalise qu’on a laissé une trace derrière soi, une trace qui permet la diffusion d’un magnifique message de tolérance, de partage et de paix…

Réaliser que chaque carte une fois ouverte me permettra d’avoir autant des hassanates (bonnes actions) que celui qui la lira ou l’apprendra… Mais ma plus grande fierté c’est de constater l’impact que ces cartes peuvent avoir pour les personnes éprouvées (qui parfois ont été bouleversés et ont pu être apaisé grâce aux paroles de notre Créateur). Par exemple le père d’un ami, qu’Allah lui fasse miséricorde, qui avait laissé la carte sous son oreiller ; des proches malades ou en fin de vie qui la gardait sur leur chevet ou cette femme en dépression qui l’avait reçu par l’intermédiaire de l’association ZIARA qui visite les personnes malades et a tellement été bouleversé qu’elle a souhaité en commander en quantité pour les redistribuer elle-même à des personnes éprouvées.

L’utilité sociale, la vision humaniste de KALYM’ART et la transmission de la belle parole sont ma plus grande satisfaction personnelle.

Dans quelle mesure intégrez-vous l’éthique islamique dans votre entreprise ?

A mon sens, KALYM’ART est par principe un projet éthique puisqu’il propage la bonne parole, apporte joie et bonheur aux personnes qui reçoivent la carte.

Notre bien aimé prophète ﷺ  a dit : « échangez entre vous des cadeaux, car cela accentuera votre amour les uns envers les autres. » (Al-Boukhari). Par ailleurs, les invocations ont une place importante en islam : Allah a dit : « Ô vous qui croyez ! Évoquez Allah d’une façon abondante» {Sourate 33, verset 41} et dans un hadith divin, le Seigneur dit : « celui qui se souvient de Moi en lui-même, Je Me souviendrai de lui en Moi-même. Celui qui me mentionne dans une assemblée, Je le mentionnerai dans une assemblée meilleure.»  (Al-Boukhari).

Ensuite, nous nous efforçons dans le fonctionnement de notre entreprise d’avoir une démarche respectant les principes religieux. Avant tout le mot d’ordre est d’atteindre la perfection, l’excellence. Cette même éthique s’applique dans les tarifs, le choix des récitateurs, le comportement avec les clients et les professionnels (vente, SAV…)

Quelles sont les petites joies que vous avez vécues grâce à Kalym’art ?

Au moment du lancement j’ai été agréablement surprise par le soutien de plusieurs personnes : au pôle emploi l’agent qui m’a reçu et qui devait m’orienter pour une formation création d’entreprise a beaucoup aimé mon projet et m’a vivement encouragé à me lancer. Au départ c’est un peu compliqué parce qu’on se dit que c’est un concept religieux ça va peut-être les freiner, et finalement non. C’était pareil pour la formatrice création d’entreprise qui m’a encouragé à le faire pour toutes les religions, le médecin de mes parents, mon conseiller bancaire qui m’en a acheté une en cachette, un travailleur social qui a même fait déplacer plusieurs de ses collègues pour m’en acheter macha allah alors qu’au départ, je venais juste pour un suivi.

L’autre anecdote c’était une femme qui m’avait interpellé pour m’offrir un livre sur le christianisme et me parler de Jésus (aleyhi salam). Je l’ai écouté quelques minutes puis je lui ai dit « puisqu’on on est à s’offrir des cadeaux je vais vous en faire un aussi » Elle m’a accompagné à ma voiture et là je lui explique le concept KALYM’ART et lui demande de choisir une carte : son choix s’est porté sur l’attestation de foi…Chacune est reparti avec le sourire.

Karima votre sincérité et votre travail nous ont touché, encore une fois, félicitations et qu’Allah fructifie votre commerce. Soutenez l’entreprise Kalym’art et retrouvez ces cartes sonores en boutique et e-boutique. N’oubliez pas de liker la page Kalym’art et de suivre son compte twitter. Enfin, partagez en commentaire vos impressions sur Karima et son entreprise.

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

Louiza B

Louiza B

Ex-entrepreneuse, Louiza est co-fondatrice et aujourd'hui présidente d'Akhawate Business. Ses centres d'intérêts comptent l'entreprenariat, la gestion de projet, le développement personnel, le commerce en islam, le leadership.
Louiza B

2 Responses to Kalym’art, les cartes d’invocation sonores qui comblent les cœurs

  1. Berra says:

    As salam’aleykom wa rahmatullah kalym’art est le cadeau pour un mariage ou toute autre occasion à chaque fois que j’en ai offerte une l’émotion et la surprise on pris le dessus…. Quand la carte s’ouvre c’est juste inexplicable de voir la réaction des intéresser!!!

    Merci à la conceptrice d’avoir ou allier la qualité et le cotee spirituel!!!

  2. Sam says:

    Salem je suis déçu qu’il ni ai pas plus de choix et très souvent en rupture de stock et très long à réapprovisionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *