By

Kali the Kid, des pièces uniques hippie chic pour les petits

Laissez-vous tentez par les accessoires originaux made in France de Kali the Kid

Découvrons une nouvelle lauréate du concours des Entrepreneuses Musulmanes 2016. Eva est à l’origine de Kali The Kid une marque d’accessoires et de vêtements fait main pour les bébés, les enfants et la maison. En petites séries et pièces uniques, Eva trouve son inspiration dans son quotidien de maman et à travers les tendances du moment.

N’oubliez pas d’écouter la suite de son interview disponible à la fin de l’article.

Rencontre avec Eva, fondatrice et créatrice de Kali The Kid

Après un Bac ES, Eva a obtenu un BTS puis une licence en Commerce International. Par la suite j’ai étudié deux ans en école de commerce spécialité Marketing Produit. Ses études, lui ont permis de faire un stage au Mexique comme chargée d’études au sein d’une structure de commerce équitable spécialisée dans la production et la commercialisation de produits issus de l’agriculture biologique. Puis une alternance au sein de la marque de Puériculture Dodie et enfin dans une structure américaine spécialisée dans l’hygiène professionnelle où elle fut Chef de Produit pour l’Hygiène en industries pharmaceutique et cosmétique pendant trois ans avant un événement qui bouleversa son parcours.

Kali the Kid, ou comment transformer de simples accessoires en atouts mode inédits

Prenons le bavoir bandana. Ce produit existe il est vrai chez d’autres créatrices mais chez Kali The Kid il se distingue par sa qualité et son originalité. La marque s’est forgée une identité forte autour du choix de ses tissus en privilégiant ceux de qualité et les cotons biologiques. Le bavoir bandana peut suivre un enfant très longtemps ! Bébé il l’accompagne pour lui éviter d’être mouillé notamment lorsqu’il fait ses dents ou régurgite. Plus grand, il complète joliment sa tenue tout en le protégeant. Très confortable et facile à attacher, le bavoir bandana possède un double niveau de pression permettant de le régler à la taille du cou de l’enfant sans le gêner dans ses mouvements.bavoir-kali the kid

Comment avez-vous eu cette idée ?

J’ai toujours aimé ce qui touchait à la décoration intérieure et à l’univers de l’enfant. Ma grand-mère était couturière et ma mère qui savait coudre confectionnait beaucoup de choses pour la maison. Cependant c’est un événement concret qui a fait naître chez moi l’idée de ce projet. Fin 2012, le rachat par un grand groupe de l’entreprise dans laquelle j’exerçais comme chef de produit provoque mon licenciement. A cette période je suis maman d’une petite fille de 9 mois, Khalissa.

Suite à ce licenciement je tente de retrouver un emploi dans le marketing, d’abord dans un secteur que j’affectionne (jeux, jouets, édition, puériculture etc…) puis plus largement dans des secteurs d’activités divers et variés. Alors que lors des entretiens téléphoniques on me vantait très régulièrement la qualité de ma formation et de mes expériences professionnelles, les entretiens physiques se passaient tout autrement. Malheureusement j’ai vite compris que mon foulard posait problème ! J’ai ainsi essuyé de multiples refus injustifiés pour de nombreux postes faits pour moi. Alors qu’au départ ces refus n’entachaient pas ma motivation, leur accumulation sur le long terme m’a fait me résigner à l’idée que l’on ne me proposerait jamais un poste adapté à mon niveau de compétences dès lors que je portais un foulard pour travailler. Le temps passe, ma fille grandit, je m’en occupe et, petit à petit, l’idée d’allier plaisir et travail me gagne. Je commence à confectionner moi-même des accessoires et vêtements pour elle. Peu avant une seconde grossesse, je décide d’élargir cette idée au public et me lance.

Et l’argent dans tout ça ?

Tout l’investissement fait jusqu’à présent autour de la marque est issu de ressources personnelles. Aujourd’hui, je finance quelques aspects grâce aux bénéfices engendrés, cependant ceux-ci sont encore trop bas et l’argent représente, il est vrai, un frein conséquent pour financer des actions plus ambitieuses (suivre une formation poussée en design et couture, faire dessiner mes propres motifs pour éditer mes propres tissus, développer des supports de vente et de communication etc…)

En quoi votre parcours peut-il inspirer d’autres personnes ?

Je pense que comme moi, de nombreuses femmes se heurtent à la discrimination autour du foulard dans le milieu professionnel, ceci malgré la qualité de leur formation. J’estime n’être qu’au début de mon parcours mais j’aimerais qu’il inspire n’importe quelle femme à se lancer dans un projet qu’elle pense parfois inatteignable !

kali-the-kid

A votre avis, comment peut-on améliorer la situation des entrepreneuses musulmanes ?

L’amélioration de la situation des entrepreneuses musulmanes passe forcément par une entraide au sein même de la communauté. Il faut que les atouts et points forts de chacun puissent bénéficier à d’autres. L’accompagnement, le conseil, la formation, le financement sont autant d’aspects qui s’ils bénéficient à des entrepreneuses désireuses de se lancer ou de faire évoluer leur projet, peuvent largement contribuer à le faire décoller.

Qu’est-ce que la réussite selon vous ?

Pour moi il est évident que mon licenciement qui me paraissait catastrophique il y a quelques années s’est révélé être au final un grand bien. La réussite c’est donc selon moi trouver la parfaite harmonie entre son travail, sa famille, ses convictions religieuses et son rôle au sein de la communauté.

Où trouver ses articles?

Les articles sont aujourd’hui distribués sur la boutique en ligne Kali the Kid ainsi que dans un atelier de créateurs dans le sud de la France et lors d’événements ou de ventes privées. Page facebook : Kali The Kid

>>> La nouvelle collection Kali The Kid arrive mi-mai insha Allah <<<

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

AkB

AkB

Association d'aide à la création et développement d'entreprise portée par les femmes des quartiers et de la diversité
AkB

3 Responses to Kali the Kid, des pièces uniques hippie chic pour les petits

  1. Degdagui says:

    Assalem a’leykoum wa rahmatoulahi wa barakatouh !
    L’idée de ce concours est génial macha’Allah : il faut aider nos soeurs musulmanes qui grâce à Allah عزوجل lancent de si bons projets .
    En ce qui concerne Khali The Kid , je connais les produits pour en avoir offert à mes neveux et nièces ( au passage , tt le monde en a été véritablement satisfait . En effet , en plus de la très bonne qualité du tissu , les articles sont originaux , chics et apportent une touche de lumière, de gaieté à la tenue de l’enfant ) et je connais également la créatrice très gentille , douce , très professionnelle Allahi barek avec un ptit brin de folie que l’on retrouve d’ailleurs ds ses tenues ☺️
    En définitive , je recommande vivement cette marque !
    Qu’Allah facilite à toutes nos soeurs !
    Fraternellement
    Salima

  2. Sofia says:

    Salam alykoum ! Très belle article de ma chère Soeur Eva ! Elle a mis des point en avant qui touche beaucoup d’entre nous ( hijab) ! Elle fait des très belle choses mashallah et je lui souhaite toute la réussite au monde In cha Allah ainsi qu’à toute mes chères sœurs qui ce lance dans ce domaine tout en protègent leur religions c’est très beau à voir ! Et très fière de Eva et sa création de kali the kid , avec l’aide d’Allah azawajel elle ira très loin in cha Allah .

  3. Nadia says:

    As-salamû’ alayki

    Bon parcours, qu’Allah te facilite pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *