By

L’islam est beauté et invite à en mettre dans notre quotidien

Découvrons la beauté à travers notre noble religion

L’islam est une religion mais fait également partie d’une grande civilisation. Comme toute civilisation, celle-ci s’exprime par sa pensée, son mode de vie, ses mœurs et ses préceptes mais aussi son art. En l’occurrence, ici, un art puissant, personnel et séduisant qui a souvent fasciné l’Europe chrétienne, qui lui a d’ailleurs beaucoup donné, que ce soit aux temps des croisades à travers l’Espagne et la Sicile lorsque les latins s’emparaient des tissus orientaux, des cors de chasse ou des pyxides en ivoire ou pendant les 16e et 17e siècles lorsqu’ils achetaient leurs tapis en Turquie ou en Iran pour les mettre au centre de leur vie en en faisant des objets essentiels de leur mobilier.

Nous allons donc découvrir à travers cet article, ce que sont réellement les arts de l’Islam et voyager à travers différents arts choisis : l’arabesque florale, la calligraphie et l’architecture des mosquées mais aussi et surtout ce que conte notre religion sur la beauté en général à travers le Coran et la Sunna en explorant un très beau hadith.

Arts de l’Islam ?

Jean-Paul Roux explique dans son Dictionnaire des arts de l’Islam qu’ils utilise le terme « arts de l’Islam » mais qu’en réalité, pour être davantage précis, devrait parler « d’arts des pays de l’Islam » ou « arts des peuples musulmans ». Ainsi, en prenant en compte d’un côté la religion et de l’autre les peuples, nous pourrions retrouver une mosquée de Chine appartenant à l’art chinois ou une  mosquée du Soudan faisant partie de l’art soudanais tout en sachant implicitement que ces monuments sont imprégnés de religiosité, ce qui fait en grande partie leur beauté.

En effet, les arts de l’Islam présentent, malgré leur diversité, un certain nombre de traits communs qui permettent en général de reconnaître au premier coup d’œil ce qui en relève ; et pourtant, ils sont nés d’une multitude de sources comme l’Antiquité gréco-romaine et iranienne ou la vague eurasiatique.

Les arts de l’Islam ont connu une longue histoire, une histoire qui couvre plus d’un millénaire, un millénaire de génie et de puissance d’attraction et d’assimilation.

Aujourd’hui, le monde musulman n’a pas perdu ses traditions artistiques : tapis admirables, monuments en céramique, vitraux, bijoux et mosquées éblouissantes auxquels les musées occidentaux portent de plus en plus d’intérêt.

L’arabesque florale

L’arabesque florale est une ornementation de motifs floraux extrêmement stylisés en lignes courbes qui s’entrecroisent et obéissent aux mêmes lois que l’arabesque géométrique mais en utilisant des motifs floraux. Cet art existait avant la naissance de l’Islam mais il a été largement redécouvert par lui et l’a poussé à ses limites extrêmes !

Paneau de revêtement en arabesque, TurquiePaneau de revêtement en arabesque, Turquie (3)

Paneau de revêtement en arabesque, Turquie (2)

Panneau de revêtement en arabesque, Turquie

 

mosquée de Cheickh Lufullah

Arabesque, mosquée de Cheickh Lufullah, Ispahan, Iran

La décoration omeyyade en a fait grand usage dès ses premières réalisations architecturales comme la grande mosquée de Damas ou le palais de Mshatta en Jordanie.

Grande mosquée de Damas (1)

Intérieur de la grande mosquée de Damas, Syrie

Palais Mshatta, Jordanie

Palais Mshatta, Jordanie

Palais Mshatta, Jordanie

Façade du Palais Mshatta, Jordanie

Ce qui rend magnifique cet art est sa forme la plus accomplie, c’est un décor floral à deux plans, sans début, sans milieu et sans fin, qui ne s’arrête qu’aux limites des champs à décorer tout en utilisant une symétrie rigoureuse avec un équilibre parfait entre les différents éléments.

La calligraphie

La calligraphie, c’est l’art d’écrire de belles lettres. Cet art a été largement utilisé au sein de la civilisation arabo-musulmane. Plusieurs versions expliquent son apparition mais nous retiendrons celle qui explique que la calligraphie a été inventée essentiellement en raison de l’interdiction de la représentation de la vie en Islam. On trouve dans la calligraphie arabe de nombreux styles d’écriture ayant chacun leurs règles strictes et leur champ d’application. Deux styles prédominentLe style « Diwani, très utilisé par la chancellerie ottomane, se caractérise par ces belles courbes et concilie à merveille la liberté de création et la rigueur dans l’écriture.

Caligraphie diwani

Le style « Koufi » est lui géométrique. On le retrouve dans les décorations architecturales les plus raffinées comme l’Alhambra ou la mosquée de Cordoue.

Caligraphie koufi

Ainsi, deux raisons essentielles ont donné une importance extrême à l’art de la calligraphie : les caractères graphiques élégants de l’alphabet arabe et le fait que cet alphabet soit celui du Coran, la Parole de Dieu.

Plaque en marbre sculptée Le Caire, Egypte

Plaque en marbre sculptée Au nom de Dieu Le Miséricordieux, Le Caire, Egypte

Coran calligraphié

Coran calligraphié par le turc ottoman Mehmed bin Seyh Mustafa Dede

 

La beauté de l’architecture des mosquées

La mosquée est de loin le monument le plus représentatif de l’Islam. Il est d’une part le lieu où l’on se prosterne devant Dieu et d’autre part le lieu du rassemblement de la communauté. Il est donc synonyme de bonheur, de joie mais aussi de propreté et de beauté.

Nous pouvons ainsi observer le respect du lieu sacré à travers cet art qui s’exprime par la beauté des éléments décoratifs, à l’extérieur de la mosquée (architecture) comme à l’intérieur (comme avec le minbar, endroit en hauteur où se déroule les prêches)

Mosquée bleue , Afghanistan

Mosquée bleue , Afghanistan

damas

Mosquée de Damas, Syrie

Minbar de la mosquée Ahmed al-Bordani, Le Caire, Egypte

Minbar de la mosquée Ahmed al-Bordani, Le Caire, Egypte

Mosquée de Tinmal, Haut Atlas, Maroc

Mosquée de Tinmal, Haut Atlas, Maroc

La merveille de l’art de la décoration et architecture des mosquées réside dans le fait que chaque pays ou civilisations possèdent son propre style mais fait toujours rappel de la religion, de l’apaisement et surtout de la beauté quelle qu’elle soit.

Beauté, équilibre et paradis : ce que révèle Le Noble Coran et la Sunna

Le Coran, si magnifique, révèle des paroles sur la beauté mais aussi sur l’équilibre des choses dans tout ce qui nous entoure puis, à travers les descriptifs du Paradis, nous transporte dans un monde rempli de splendeur.

Concernant la Beauté, Dieu dit :

« N’ont-ils donc pas observé le ciel au-dessus d’eux, comment Nous l’avons bâti et embelli; et comment il est sans fissures? » [S.50 Qaf ; V.6]

« Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l’avons embelli pour ceux qui regardent. » [S.15 Al Hijr ; V.16]

« Celui qui a créé et agencé harmonieusement »  [S.87 Le Très-Haut ; V.2]

A propos de l’équilibre, Dieu dit :

« Nous avons créé toute chose avec mesure » [S.54 La lune ; V.49]

« Celui à qui appartient la royauté des cieux et de la terre, qui ne S’est point attribué d’enfant, qui n’a point d’associé en Sa royauté et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions. »  [S.25 Le discernement ; V.2]

Et parmi les merveilles au Paradis, Dieu dit :

« On fera circuler parmi eux des plats d’or et des coupes; et il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux; – « et vous y demeurerez éternellement. »  [S.43 L’ornement ; V.71]

« Ils porteront des vêtements de satin et de brocart et seront placés face à face. » [S.44 La fumée ; V.53]

Enfin, un très beau hadith du prophète 500px-mohamed_peace_be_upon_him-svg :

Mouslim rapporte dans son Sahih sous le n° 131,  que Abdoullah ibn Massoud a rapporté que le Prophète 500px-mohamed_peace_be_upon_him-svg a dit: « Celui qui a dans son cœur l’équivalent d’un atome d’orgueil n’entrera au paradis.. » Un homme lui dit: « Qu’en est-il d’un homme qui aimerait que ses habits soient beaux et que ses chaussures les soient également? » Le Prophète 500px-mohamed_peace_be_upon_him-svg lui répondit: « Allah est beau et aime le beau. L’orgueil consiste à nier le vrai et à mépriser les gens. »

Nous pouvons comprendre que ce qui est louable c’est ce qui appartient à Allah, c’est-à-dire ce qui aide à obéir à Allah et à exécuter Ses ordres. Dans ce cadre, le Prophète 500px-mohamed_peace_be_upon_him-svg veillait à afficher une belle apparence. S’embellir et aimer la beauté est louable lorsqu’il reste dans le cadre de l’élévation de la notion de beauté selon les critères établis par Dieu.

Ainsi, ce qui est blâmable c’est ce qui est entrepris pour réaliser des choses négatives de ce monde telles que le pouvoir, la fierté ou l’orgueil et ne rien chercher de positif à travers cette expression de la beauté.

Nous voyons donc qu’à travers toutes ces représentations et tous ces récits que l’Islam possède énormément d’exemples encourageant la beauté et que cette beauté fait partie de notre message mais encore plus, de notre quotidien.

La beauté est donc omniprésente et peut être partout selon nos choix de vie en toute circonstance. Il suffit de l’intégrer dans chacun de nos messages et actions comme l’a fait le Prophète 500px-mohamed_peace_be_upon_him-svg à travers la transmission de notre si belle religion, participant ainsi à la conquête des cœurs de l’humanité.

>>>>>>>> Ça vous a plu ?
Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles :

Sonia Chaufourier

Sonia Chaufourier

Coordinatrice de projet chez Orientemoi
Sonia, 29 ans

Coordinatrice de projet dans une association qui aide les jeunes à gérer leur orientation scolaire.
Etudiante en naturopathie et créatrice de Manger Sain et Bon (Blog recettes saines, bonnes et astuces naturopathiques)

Anciennement Chargée de recrutement dans différentes entreprises.
Anciennement créatrice de Sonitacreation (création de tableau abstrait en pastel et animation avec les enfants autour de l'art thérapie)

Diplômée en RH et Sciences de l’éducation
Sonia Chaufourier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *